Yaoï no Kyokô

Annuaire Autonome de RPG Yaoi/Yuri/Ecchi et de discussions sur le RPG
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Black Dahlia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alrisha
Staff Yaoiste


Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Black Dahlia   Lun 5 Avr 2010 - 20:47

/!\ Cette fiche a été réalisée par le staff YnK et non par l'admin du forum présenté. En cas de problème ou de modification, ne pas hésiter à poster à la suite.

Nom du RPG : Black Dahlia
http://black-dahlia.purforum.com/
Genre : Ecole accueillant humains et lycans

Date de création : Avril 2009
Nombre de membres : 33
Nombre de lignes obligatoires par poste : 20

Commentaire : /


Histoire du RPG :


Andrew O’connell se dressait sur le seuil du Black Dahlia, son regard rivé vers les trois silhouettes qui disparaissaient déjà sous la pluie diluvienne. Quiconque connaissait l’homme lui aurait trouvé un air féroce et sombre, mais peut-être que les plis de son front et le pincement de ses lèvres minces n’étaient dû qu’à une douloureuse réflexion. Les ombres gigantesques disparurent rapidement. Le tonnerre gronda au-dessus de lui. Des éclairs zébraient la nuit obscure et reliaient ciel et terre dans un crépitement assourdissant. Andrew O’connell se secoua et pénétra dans l’école, refermant soigneusement derrière lui la lourde porte.

Les couloirs de l’établissement étaient plongés dans une obscurité sinistre, parfois éblouis par les éclairs qui projetaient une brusque et éclatante luminosité, mais qui ne s’attardaient jamais longtemps. Malgré tout, Andrew O’connell parvint à son bureau sans encombre et s’y isola pour la nuit. Il verrouilla la porte, s’installa dans son fauteuil rembourré, face à son bureau et dévisagea une liasse de papiers. Il croisa ses mains sous son menton, soupira, ferma un instant les paupières et se laissa bercer par la douce mélodie de l’orage.

Finalement, il se redressa, ouvrit un tiroir, découvrit un magnétophone, le manipula discrètement avant de le positionner devant sa bouche.

Il appuya sur une touche.

-Black Dahlia, 12 avril 2009.

Il s’humecta les lèvres.

-Qui êtes-vous ?


• Je me nomme Andrew O’connell. Quant à mes prénoms, j’en porte plusieurs. Les femmes m’affublent de sobriquets mignons et délicats ; et les hommes m’insultent la moitié du temps. Mon fils me désigne comme son géniteur. (Bref ricanement) Je suis directeur d’une école prestigieuse : l’école du Black Dahlia, ou du Dahlia Noir, en Angleterre. Celle-ci est reconnue à travers le monde quant à ses équipes sportives et artistiques, mais aussi pour la qualité des enseignants qui y travaillent annuellement. (Léger toussotement) Les femmes, ici, sont grandement réputées pour leur beauté époustouflante. Assurément, puisque c’est moi qui les engage.



-Qu’est-ce que le Black Dahlia ?


• Une école aux allures de palais moyenâgeux : elle possède plusieurs ailes, des étages, des tours et des tourelles, des arches, des ponts surélevés, mais également de vastes terrains de football, de soccer, de baseball. À l’intérieur, il y a plusieurs salles consacrées aux activités physiques dont la natation et le conditionnement physique. On compte parmi les services offerts une cafétéria, un secrétariat, des dortoirs pour deux, d’innombrables locaux, une bibliothèque immense, une technologie de pointe, etc. Le Black Dahlia est une école pour enfants richissimes, capricieux, austères et individuels. Toutefois, il y a un programme spécial, établi par moi, qui recrute des étudiants de classe moyenne ou pauvre. Le Black Dahlia est un lieu de découvertes, où il est aisé d’acquérir des connaissances fabuleuses qui permettront aux diplômés d’obtenir un emploi merveilleux pour leur futur.



-Comment êtes-vous devenu propriétaire et directeur de cette école, monsieur O’connell ?



• Mon père l’a reçu de son père lui-même hérité de son père…et ainsi de suite jusqu’à ce que la famille l’obtienne de notre aïeul : William Seliver O’connell. Le fondateur de Black Dahlia. Pour ma part, j’ai pris les rênes à la mort de mon paternel, soit vingt ans plus tôt alors que j’avais vingt-trois ans. J’étais jeune, ambitieux, audacieux et je chérissais un rêve qui germait dans mon cœur depuis mon adolescence. Depuis, j’ai nourri ce rêve en accomplissant des gestes que certains individus désapprouvaient. Ces personnes n’ont jamais compris mes motivations. (Soupir ennuyé)



-Bien. Quel est ce programme spécialisé dont vous avez fait référence quelques instants auparavant ?


• (Hésitation) Quelque chose que je planifie depuis…vingt-cinq ans, peut-être bien. Des idéaux, une philosophie, une sorte de quête. Plusieurs me trouvent idiot de me vouer à une telle mission, mais selon moi, c’est une phase importante à remplir pour grimper jusqu’à un univers complètement…différent.




-Spécifiez, s’il vous plait, cette prétendue mission ?


• Je sélectionne soigneusement des individus pour venir étudier au Black Dahlia. En fait, l’école est un prétexte, un outil à la réalisation de mon projet. Je recrute des Loups-Garous, ou des Lycanthropes, si vous préférez, afin que ceux-ci puissent jouir des mêmes avantages que les Humains. Je ne cherche pas nécessairement à assagir ces Loups-Garous ni même à les affaiblir, mais seulement de les cultiver, de les aider à trouver cette humanité qu’ils dissimulent tous à l’intérieur de leur être, derrière la bête féroce qui les agite. Je tiens à ce qu’ils apprennent le contrôle, le maintient, la capacité à user de leurs dons. Certes, à la base, ce sont des créatures voraces et bestiales, mais dotées d’une raison et d’une conscience qui les distinguent des autres animaux. Et je veux aiguiser cette lucidité. Je veux qu’ils puisent dans tous leurs atouts, plus seulement la force et la puissance brute, mais l’intelligence et la rapidité d’esprit. Je veux qu’ils apprennent à se maîtriser, à ne plus être les esclaves de leurs instincts primaires.



-J’imagine que la plupart des Loups-Garous refusent d’entendre parler d’un tel sujet, pas vrai ?


• (Petit ricanement moqueur) Les adultes, la grande majorité, s’y opposent formellement. Ceux qui m’approuvent, m’assistent dans cette affaire du mieux qu’ils le peuvent. Les autres rôdent autour de l’école, me menacent, incitent les jeunes à tout abandonner, à piétiner mes drôles d’idées. Chaque année, chaque mois, chaque semaine, je vois des élèves disparaître : des Loups-Garous corrompus par les adultes. Mais je ne désespère pas, je crois honnêtement qu’un jour, nous ne serions plus considérer uniquement comme des bêtes aux yeux des autres races.



-Comment procédez-vous au recrutement ?


• Je m’absente régulièrement de l’école pour rejoindre des adolescents Loups-Garous. À cet âge, c’est difficile de contrôler ses envies meurtrières et ils sont plutôt influençables. La plupart s’adonnent à des jeux cruels envers les Humains. Je les trouve sans difficulté. Des articles dans un journal, sur Internet. Des recherches par les Lycans de mon côté. J’ai un réseau complexe et efficace. D’ailleurs, je propose à des Humains normaux, sans pouvoir ni quoi que ce soit de fantastique, de rejoindre notre communauté. Je tiens à conserver un équilibre entre les deux races.



-Que faites-vous exactement avec les Loups-Garous ?

• Il y a, dans cette école, une section privée et secrète accessible à tous les Loups-Garous. Dans cette section se trouvent des gymnases souterrains et bâtis pour recueillir des bêtes puissantes. Là, elles peuvent se transformer en leur forme bestiale, jouer avec les autres, courir, s’exercer, se battre. Les Loups-Garous ont besoin de se combattre afin de se valoriser aux yeux de leur propre meute et des autres, mais surtout pour se valoriser eux-mêmes. Il y a aussi des chambres isolées. Les récalcitrants, ceux qui posent problème, ceux qui sont incapables de tenir leur langue ni leurs promesses s’y retrouvent afin de clarifier leurs pensées. Et…il y a une pièce particulière que très peu de Loups-Garous ont vue.



-Des gens sont-ils au courant de l’existence de cette race ?


• (Long silence, puis une voix résignée répond) Malheureusement, oui. Des Chasseurs. Il y a des Chasseurs pour toutes les créatures de ce monde. Les Humains ont leur propre Chasseurs, nous aussi. Dans les deux cas, il s’agit d’Humains tenaces qui ont d’inflexibles idéaux et une fermeté d’esprit époustouflante. De plus, ils ont tout pour détruire les Loups-Garous. Ils connaissent leurs faiblesses et leurs forces…Les Lycanthropes ne devraient pas vivre, c’est leur conviction. C’est pourquoi je protège tant cette école. Si jamais les Chasseurs venaient à pénétrer l’enceinte…Mais ils ne sont pas la seule menace. Les autres Loups-Garous aussi sont dangereux. Je suis coincé entre deux prédateurs et j’ignore qui aura l’honneur de me croquer en premier.



-Recherchez-vous une utopie, une sorte d’harmonie entre les races ?

• Non, absolument pas, bien que d’autres prétendent le contraire. Je cherche à améliorer le sort des Lycanthropes, de leur permettre d’évoluer et de s’approfondir. Je veux qu’ils puissent se défendre convenablement, qu’ils puissent enfin s’ouvrir.

-Merci, monsieur O’connell.

Andrew O’connell arrêta le magnétophone et scruta le foyer de la cheminée, songeur.

Oui, il était situé entre deux prédateurs puissants et déterminés. Rien n’était gagné. Il le savait et s’en accommodait. Demain, tout pouvait se briser, toutes ses espérances réduites à néant s’il exécutait un faux pas. Un faux pas, et il mourait.

Il contracta les mâchoires et rangea le magnétophone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=Cugx9kttPwU
 
Black Dahlia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Black Camel pénètrent dans cité des plaisirs!
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Yaoï no Kyokô :: RPG YAOI - YURI - ECCHI :: YAOI / YURI / ECCHI NC-17 :: Fora Inactifs-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: