Yaoï no Kyokô

Annuaire Autonome de RPG Yaoi/Yuri/Ecchi et de discussions sur le RPG
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le Pensionnat Shitau-Ryou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lee-Chan
Invité



MessageSujet: Le Pensionnat Shitau-Ryou   Jeu 6 Aoû 2009 - 16:45

Nom du RPG :
Shitau-Ryou

Genre :
Rpg Yaoï, monde universitaire.

Date de création :
26/01/2009

Nombre de membres :
-23 membres enregistrés &
-19 membres validés.

Nombre de lignes obligatoires par poste :
4/5 Lignes pleines.

Mettez ce que vous acceptez ou pas sur votre jeu :
Tout est autorisé dans ce lieu car toutes les scènes violentes, abusives ou pornographiques sont stoquées et effectuées dans une salle cachée ou seul les membres autorisés peuvent poster. Sinon cette salle est complètement inaparrente au reste du forum [Et invité.].

Mettez le modèle de la fiche type, ainsi que le nombre de lignes voulues par catégorie :

Code:
[u][b]Votre Personnage :[/b][/u]*Nom :
[b]*Prénom :[/b]

[b]*Age :[/b]

[b]*Avez vous lue les règles ? :[/b] (Code à l'intèrieur)

[b]*Raison de sa venu dans le pensionnat : [/b]

[b]*Description Physique :[/b] (5 lignes minimum)

[b]*Description Morale :[/b] (5 lignes minimum)

[b]*Histoire :[/b] (10 lignes minimum)

[b]Autres choses à propos de votre personnage ? :[/b]

[b][u]Vous :[/u][/b]Votre âge, peut-être ? :

[b]Votre nom/prénom, voir surnom :[/b]

[b]Comment avez-vous découvert le forum ? : [/b]

Les champs marqués d'une "*" sont obligatoires.

Résumé de l'histoire du RPG :
C'est à partir d'un passé tourmenté qu'est né la légende du pensionnat Shitau-Ryou, celle dont les parent se servent pour effrayer les enfants en leur racontant qu'un fantôme traîne dans les couloirs d'un internat inhabituel...

Histoire du RPG :
L'histoire de ce pensionnat remonte à bien longtemps, des années de cela. L'avenir de ce pensionna est construit sur des chimères, des rêves puérils et enfantins. Et le commencement de tout cela part d'une simple amitié entre deux enfants innocents. Dans un grand parc pour enfant, deux mômes, un garçon et une fillette jouaient tranquillement dans un bac à sable au moment du crépuscule. Le premier avait les cheveux ébènes reflété par les derniers rayons du soleil et les yeux noirs, la deuxièmes avait la même couleur de cheveux, plus long seulement, mais ses yeux étaient verts foncés, comme l'émeraude. Il y avait entre eux une jolie peluche en forme de chat qui devait être leur jouet préféré. La petite fille sembla ailleurs et le garçon n'osa pas lui demander la raison. Cependant, à un moment, la fillette se retourna vers son ami. Et c'est en quelques mots, en quelques phrases que naquit la promesse folle, insensée et puérile: "Quand on sera grand, on aura notre propre pensionnat.". Tout était basé sur un jeu. Simplement le jeu préféré des deux enfants. Ceux-ci aimaient bien construire un petit bâtiment avec des chambres. La construction était très précaire mais les enfants s'en fichaient. Ce qui comptait, c'était le coeur. Et ils avaient mis tous leur coeur dans cet engagement. Malheureusement, il y a des choses qui, même construites avec le coeur, ne tiennent pas face au temps et l'expérience de la vie. Deux choses fatales pour une perle comme l'innocence. Les deux amis d'enfances avaient grandi, ils avaient poursuivit leur vie, leur scolarité et l'apprentissage de la société. Trois choses qui les ont séparés. Petit à petit, la promesse fut effacée de la mémoire comme si elle avait été tracé simplement sur du sable que la mer a gommé.
Puis se furent au tour de leur visage de s'effacer, les tendres souvenirs d'enfance avec eux. Finalement, arriva le jour ou le garçon avait grandi et était devenu un jeune homme. Rock Lee, tel était son nom, venait de réussir son diplôme assez durement. Et il la recroisa. Cette jeune fille, les cheveux noirs aux vents, les yeux verts remplis de nostalgie. Elle refusait de le regarder, ce qui étonna le garçon qui ne la reconnue pas et donc, ne comprenait pas. Il décida d'aller la voir directement chez elle, et constata au passage qu'elle était assez fortunée. Lili, tel était son nom, lui expliqua le strict minimum: son nom et sa condition physique qui n'était pas très bonne. La jeune fille avait une grave maladie au coeur. Et plus tard, elle fut obligée de partir ailleurs à cause de sa santé et elle ne laissa à son ami qu'une simple peluche, celle de leur tendre enfance et une lettre. Et c'est là que Lee se rendit compte de son erreur. Il avait laissé filer sa meilleure amie et il avait oublié une promesse chère à leur coeur. Il se sentit brisé sur le coup mais n'abandonna pas:
Une année plus tard, après s'être battu, il honora cette promesse qui parut folle, que tout le monde avait dit à l'époque inconcevable. Cette promesse revenue comme un poignard dans le coeur: Le grand Pensionnat ouvrit ses portes et Lee en fut le directeur.
Pour une raison secrète, Lee ne voulait pas que ça se sache et décida que le directeur ne serait qu'un fantôme. Il n'y apparaitrait officiellement qu'en tant que gérant et élève. Le pensionnat coule donc des jours heureux et accueille de plus en plus de nouveaux mais est-ce que ce calme dura il toujours? Rien n'est moins sûr...

Autres :
En effet nous manquons de personnels professeurs et d'élèves de Seconde [- De 17 ans] et la seule intrigue présente est celle de la découverte du vrai visage du Directeur Caché.

La bannière ou logo de votre jeu :


Lien du site RPG : http://lerpgyaoii.xooit.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pensionnat Shitau-Ryou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensionnat Interdit
» AYAGARA PENSIONNAT.
» Pensionnat Kinoto
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?
» Les PNJ et Fun Facts du Pensionnat.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Yaoï no Kyokô :: RPG YAOI - YURI - ECCHI :: RPG Rating inférieurs à NC-17 :: YAOI - YURI - ECCHI - NC-13 à 15 :: Fora Inactifs-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: