Yaoï no Kyokô

Annuaire Autonome de RPG Yaoi/Yuri/Ecchi et de discussions sur le RPG
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Sous les feuilles, le citron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natth
Staff Yaoiste


Nombre de messages : 462
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Sous les feuilles, le citron   Jeu 18 Déc 2008 - 3:40

En cette période de fêtes religieuses, remplie de fraternité, de recueillement, de jouets par milliers (d'euros) et de repas saturés de calories, je vous propose un sujet pas du tout approprié, à savoir le lemon.

Si vous avez consulté le lexique de ce forum, vous savez ce que ce terme étrange cache. Et si vous n'avez rien lu, vous avez certainement assez d'expérience pour ne pas l'ignorer. Aussi, on ne peut qu'en déduire que vous avez une (plus ou moins) grande expérience des lemons au sein des RP yaoi/yuri. Mais justement, qu'elle est-elle cette expérience ?

Pour les complets néophytes qui n'auraient point trouvé les définitions, décrivons la problématique en termes clairs et précis. Le lemon est la description, en général détaillée, d'une relation sexuelle entre deux hommes (ou plus, mais cela reste rare) impliquant obligatoirement un coït. Si le rapport est moins poussé, de simples caresses par exemple, on parlera plutôt de lime. Par extension, le terme lemon a fini par être utilisé pour décrire toutes les scènes de relations sexuelles (un lemon hétéro, un lemon yuri...).

A partir de là, l'on peut parler sereinement de la pratique du lemon dans les RP yaoi/yuri. Par exemple, on note certains actes qui reviennent régulièrement, même s'ils ne sont pas forcément réalistes. Par exemple, le nombre de doigts. Après lecture de nombreux topics, j'ai remarqué que le seme se servait très souvent de trois doigts pour préparer son uke à la pénétration (au coït pour parler plus techniquement). Pas un, deux ou quatre, mais trois. Mais dans la réalité, l'acte en question n'en demande pas autant. Un, c'est déjà pas mal... Alors pourquoi trois ? Ce chiffre cacherait-il une symbolique quelconque ?

J'ai aussi constaté l'importance de la prostate qui, d'un point de vue physiologique, est située beaucoup plus "loin" dans les RP yaoi qu'elle ne l'est dans la réalité. D'où vient cette habitude de l'excitation ou du massage de la prostate ? A-t-elle un quelconque fondement scientifique ? Y a-t-il une raison qui explique que cette pratique se soit répandue dans les RP yaoi, même si elle reste plus limitée que celle des doigts ?

Au contraire, certaines pratiques semblent beaucoup plus rares, comme l'usage du préservatif (même dans les univers contemporains), du lubrifiant (trois doigts pas forcément humidifiés ont l'air de suffire), des sextoys (mais là, ça peut dépendre des jeux)...

En dehors de ces actes très précis, il est aussi possible de cataloguer différentes tendances dans la manière d'écrire un lemon. Par exemple, la relation sexuelle peut être décrite en se basant sur les sentiments et les sensations des protagonistes. On voit ce qu'ils éprouvent, dans tous les sens du terme, mais l'aspect technique est peu apparent. On le devine les à partir des impressions des deux partenaires. Au contraire, d'autres joueurs se fixeront plus sur les gestes, sur ce qui se passe physiquement, même s'ils évoqueront aussi les sentiments des personnages. Je n'ai pas souvenir d'avoir vu le parfait 50/50 entre les deux (physique/mental), mais cela peut exister aussi.

De même, il y a ceux qui s'étendront sur les préliminaires, voire sur plusieurs limes avant une relation "complète", physiquement parlant, ceux qui vont directement à "l'essentiel", c'est-à-dire la pénétration, ceux qui accumulent les lemons, ceux qui peinent à en écrire, ceux qui aiment les métaphores, ceux qui préfèrent les relations à plusieurs, ceux qui en écriraient des pages, ceux qui bouclent l'affaire en quelques lignes/messages... Et la liste n'est pas exhaustive. De plus, le caractère du personnage influence aussi grandement la manière dont on décrira ses rapports sexuels, ou son talent à les éviter.

Et vous, quelle est votre pratique du lemon ? Romantique, physique, réaliste, ludique (avec des jouets ?), autre ? Peut-être préférez-vous la non-pratique, si ce genre de scène ne vous plait pas ?

De même, avez-vous une expérience du lemon yuri ? Pour ma part, j'ai présenté le lemon yaoi, car je n'ai pas eu l'occasion de pratiquer l'autre (c'est difficile quand on ne joue pas de filles ^^; ). Mais peut-être pourrait aussi dégager certaines spécificités dans le yuri ?

_________________
Yaoi partout, toujours ^__^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yamatonoorochi.fr/phpBB3/portal.php?sid=f74d665a820aa27b9
Catylyrn
Visiteur


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Sous les feuilles, le citron   Mar 30 Déc 2008 - 14:53

Pas pratiqué le lemon yuri.

Pour le lemon yaoi en fait ça dépend du personnage, de ses goûts et des circonstances. Dans l'ensemble, entre mes personnages qu'il faut d'abord attraper et convaincre, ou laisser faire leur propres manoeuvres d'approche, et ceux qui ne demandent pas mieux mais ne trouvent pas forcément leur public... je n'en fais pas tant que ça ^^
J'apprécie mais en fait j'apprécie tout autant les préliminaires, les occasions manquées, ce qui vient avant et après et autour du lemon.
Je suppose qu'on pourrait dire que je m'attarde davantage sur les émotions et le ressenti, parce qu'ils sont dans une certaine mesure uniques au personnage et à l'occasion particulière qui le pousse dans les bras d'untel à tel moment, alors que les détails "techniques" me semblent assez souvent relativement répétitifs d'une scène sur une autre.

Dans la même veine j'ai une certaine tendance à éviter de prendre pour partenaires d'écriture des adeptes du petit manuel du parfait BDSM 101, du coup de foudre - amour - passion systématiques, ou d'autres clichés qui tendent à me hérisser (le violé qui se met forcément à aimer ça, la prostate au fond des intestins et qui "marche" à coup sûr pour réduire l'intéressé à une masse soupirante, gémissante et suppliante, des phallus géants sur TOUS leurs personnages y compris leurs partenaires quand ils s'avisent de les décrire et ce même si ça va contre la fiche de l'intéressé, etc...).
Ca donne peut-être de "bons" lemons selon les conventions du genre et les attentes de la plupart, mais je préfère nettement un peu plus d'inattendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ainokusabi.rpg-forum.fr/
lenthe
Visiteur


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 21/12/2008

MessageSujet: Re: Sous les feuilles, le citron   Dim 4 Jan 2009 - 12:11

Je pense que l'existence de parties non réalistes dans le Lemon tient surtout au fait que c'est de la fiction, nous ne sommes pas dans le monde réel, plutot dans uen dimenssion paralêle, une dimenssion dans laquelle le SIDA a été éradiqué pour tout ceux qui ne veulent pas qu'il existe, où l'utilisation de lubrifiant n'est plus utile, totu simplement.
Un monde où, aussi, le massage prostatique et la préparation à la pénétration représente un plaisir qui vaut la peine d'être un peu plus allongé. Le nombre de doigt, je dirais que c'est pour "la taille", si on en met plus, sa fait presque toute la main (le pouce ne compte pas xD cette partie de la conversation me parait un peu surréaliste) et quand à en mètre moins, on peut s'en remettre à l'adage "plus on est de fous, plus on rit".

L'importance du lemon, d'âpres ma propre expérience de la chose, pourrait être due à la fleme, l'envie d'aller directement à ce qui pour certaine personne pourrait être "l'essentiel", au fond, on peut considéré d'une certaine manière le Yaoi comme le pendant du Hentai, de la même manière que le Shonen Hai serait l pendant du ... heu ... Shojo, c'est ça ?
En partant de ça, on peut penser que beaucoup de personne viennent ici pour lemoner, et ceux, de manière plus ou moins explicite. (ce qui est une supposition qui ne se vérifié pas vraiment, puisqu'il n'existe pas tant de personne poru qui le Lemon passe avant le reste j'ai l'impression, mais cette explication peut tout de même expliquer une partie de Lemoneurs(euses), ce qui permettrait à mon raisonnement de ne pas être inutile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kipidinili
Graphiste Yaoiste


Nombre de messages : 73
Localisation : Lambton
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Sous les feuilles, le citron   Lun 28 Sep 2009 - 4:52

Je sais vieux sujet , mais je tenais à donner mon opinion quand même sur le sujet .

Personnellement, je fais du rp depuis 5 ans .
C'est pas beaucoup je sais , mais avant ça j'avais pas d'ordinateur.

Les forums où j'ai été et je vais encore , sont classé général
Et si le baiser est accepté les mains baladeuse ne le sont pas

Bref , un moment donné on veut aller plus loin
Bref, je me suis plains à un autre rpgiste sur msn et il m'a donné un lien vers un forum NC-17 que j'ai bien aimé découvrir

Cela remonte a plus de 2 ans quand même

Depuis je fais ce genre de RP (classé contenu mature)

Et personnellement , j'avoue utilisé le fameux 3 doigts
Oublier le préservatif , mais je mets bcp de lubrifiant naturel ^^

Ça me vient tout seul, voilà. Je n'ai pas essayé le Yuri et je suis pas trop intéressé n'en plus.

Alors , pourquoi ces stéréotypes? Aucune idée

Je dois avoué que j'ai toujours utilisé un langage un peu papillon et fleur rose pour parler citron ^^' la gêne probablement

Puis j'ai eu la chance de jouer avec un MEC un Yaoi
Et disons que c'est déstabilisant un peu

Depuis je dois dire que je change ma manière de décrire et mon vocabulaire pour m'adapter à mon partenaire (de rp)

Cependant, comme tout le monde je crois bien

Les joueurs qui font que leur personnage aime être maltraité (violé) ou qui font des perso qui sont direct , et que c'est durant la pause café ... C'est moins le fun, il manque un petit quelque chose . J'ai moins de problème pour faire un rp Générale

Mais si je dois monté niveau lime ou lemon
Je suis moins vraiment tenté

Bref , je suis du genre lime ^^ plus que lemon
ou un lemon littéraire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natth
Staff Yaoiste


Nombre de messages : 462
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Sous les feuilles, le citron   Lun 28 Sep 2009 - 13:54

Il ne faut pas hésiter à remonter les vieux sujets de discussion. Comme je l'avais dit dans un autre topic, une fois que chacun s'est exprimé sur la question, il est logique que le sujet devienne inactif. Mais les nouveaux membres sont encouragés à y rajouter leur grain de sel ^^

Pour ma part, il m'arrivait assez souvent de poster des lemons quand j'ai commencé à jouer sur des forums NC-17. D'un autre côté, l'ambiance légère, sans prise de tête et pas franchement sérieuse s'y prêtait bien. Par moments, je regrette cette légèreté *soupir nostalgique*... Mais je ne parviendrais plus à jouer de cette manière, car j'ai l'impression d'avoir fait le tour. Si je tentais d'écrire les mêmes choses, je m'ennuierais au lieu de m'amuser.

Actuellement, j'écris très peu de lemons aujourd'hui. D'ailleurs, quand la situation s'y prête, il est fréquent que je fasse une ellipse, surtout quand mon/ma partenaire de jeu apprécie autant que moi les scènes de lit. Il n'est pas question de nier le fait que les deux persos couchent ensemble, mais cela ne m'intéresse plus de décrire la scène. D'ailleurs, j'ai souvent l'impression de trop pencher du côté neuneu quand j'essaie...

Comme je ne suis pas très douée pour le descriptif (les doigts, le lubrifiant, la prostate...), je préfère me concentrer sur le ressenti des persos. Malheureusement, je trouve le résultat souvent mièvre. D'un autre côté, je suis une maniaque à tendance perfectionniste, donc forcément... Cependant, je tente de décrire au mieux les positions des personnes, leurs gestes, ce qu'ils tentent au cours de la scène... Cela compense peut-être l'aspect trop sentimental/gentillet, même si cela me paraît toujours un peu limite.

A la base, le jeu étant un plaisir pour moi, je dirai que je trouve plus distrayant de me concentrer sur des actions un peu plus dynamiques Very Happy

_________________
Yaoi partout, toujours ^__^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yamatonoorochi.fr/phpBB3/portal.php?sid=f74d665a820aa27b9
Kipidinili
Graphiste Yaoiste


Nombre de messages : 73
Localisation : Lambton
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: Sous les feuilles, le citron   Lun 28 Sep 2009 - 16:25

Ben tu vois , pour le moment , j'ai un perso qui fait beaucoup de lemon , tout simplement que il était trop en manque grave , et il a prit le premier mec qu'il a trouvé pour compensé son amour interdit (entre frère) et là dans un autre rp il a enfin été capable de faire le premier pas avec son frère , en ayant assez de vivre avec l'incertitude , donc comme c'est plus une attirance c*l il risque probablement d'en avoir

Généralement , je décris assez bien les gestes les positions
Et j'essaie de faire ça pour que cela soit pas trop laid.
Mais en parlant également des sensations, y'a des posts que c'est plus technique et d'autre que c'est plus sentimental

J'en ai un autre que j'ai fait plusieurs rp avec neutre érotique
Pour faire éternisé avant d'en faire un et ainsi de suite

Mais comme j'ai des rp sur des forum général pour moi ça se balance bien , mais bon si on voyait que sur ces forums, j'ai peut-être tendance à en faire trop de lemon , mais en même temps , je prend rarement le premier venu , c'est juste que dans l'exemple donner plutôt, cela se prêter royalement bien ^^

Mais cela va généralement selon le rp , exemple l'autre personnage dit ou fait de quoi que j'aime moins ou pas , généralement cela me coupe l'envie de faire de quoi de lime ou de lemon , faut que l'autre se rattrape bien sinon , j'ai moins l'idée de continuer sur cette lancé

Un autre, c'était un pur lime, et je pensais en resté là, mais bon , quand on fini nous au lit tous les deux a faire presque une page de lime, sérieux ^^" et que l'autre personnage demande plus, ben pourquoi pas des fois.

Je me dis si les autres penses que je fais que du lemon pour du lemon et bien qu'il pense ce qu'il veule

Remarque si je vais sur des forums yaoi c'est pour trois raisons

1 - le lime et le lemon autorisé
2 - parce que les mec ça m'inspire plus que les filles
3 - parce que j'aime ça! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RatselGott
Visiteur


Nombre de messages : 5
Age : 28
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sous les feuilles, le citron   Mar 29 Sep 2009 - 21:18

Mmh Mmh...

Quand j'ai commencé le RP Yaoi (et le RP en général) je suis tombée sur un forum NC-17 rempli de chauds lapins. Même pas peur. Mon personnage existait depuis un certain temps en nouvelles et aimait le sexe : le premier lemon est arrivé relativement vite. Je jouais le rôle de l'actif et je ne savais pas quoi faire : j'ai fait n'importe quoi, heureusement que c'était de la fiction u_u

Est-ce que j'aime le lemon ? Oui. Sans hésitation. Le lime ? Oui aussi même s'il s'avère que dans mes RP, j'ai rencontré peu de joueurs s'en satisfaisant. Ca ne me dérange pas, comme j'ai une nette tendance à bien aimer le trash (u_u) aller au fond des choses ne me pose pas de problème. Sauf que...

Ces derniers temps je sature un peu. J'ai tendance à préférer le lime au lemon.

Enfin bref. Ma façon de jouer la chose : je m'adapte à la situation. Les personnages, les circonstances. Si mon partenaire de RP est très cru dans ses descriptions, je contrebalance en approfondissant l'aspect sentimental. Et inversement généralement mais ça va aussi dépendre de mon humeur. Globalement, je n'aime pas la vulgarité donc même dans mes descriptions les plus techniques, je reste relativement soft... niveau vocabulaire >>

Les pratiques : le préservatif, mes perso l'utilisent sauf couple établi et oublis (de leur part ou de la mienne). S'ils oublient, ça entraine des questionnements et des regrets, ce genre de chose.
Les doigts : je me limite à deux souvent, je suppose que c'est suffisant. Par contre le lubrifiant, c'est quand j'y pense et quand il y en a.
Massage prostatique : bah il parait que c'est quand même vachement agréable alors bon XD Pourquoi s'en passer ? Mais je ne le fais pas à chaque fois.
Les jouets : c'est rare, très rare. Mais ça arrive. Notamment en couple pour s'amuser ou alors avec ce personnage sado masochiste...
Les positions : très conventionnelles, même avec mon personnage contorsionniste, rien d'extraordinaire. Je reste simple parce que je me perd trop facilement dans les descriptions.

Une raison pour laquelle j'évite les forum au rating G : la mièvrerie. C'est peut-être une idée reçue, je ne dis pas, mais je n'aime pas la mièvrerie et j'ai l'impression que si on a INTERDICTION d'aller plus loin, on va finir par se regarder dans le blanc des yeux pendant des heures, en train de scintiller sur un banc public (banc public, banc public ♪) Très peu pour moi. Lemon ou pas, j'aime pouvoir le faire si j'ai envie.

Pour finir, quand je dis que j'aime le trash, c'est quand j'écris des nouvelles. Sur forum j'ai certes un personnage sado maso mais ce qu'il fait reste gentillet. Il a son langage, ses attitudes qui font que c'est un sale con mais au lit il ne pique pas trop les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous les feuilles, le citron   Aujourd'hui à 1:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous les feuilles, le citron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP: Privé] Qui tel un chêne a pu voir, l’amour sous ses feuilles s'émouvoir
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Premiere victime du lobby juif sous Obama

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Yaoï no Kyokô :: UN LIEU POUR SE DETENDRE :: Débats animés-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: